Francaise sexe viol sexe

francaise sexe viol sexe

..

Video sexe culotte sexe crie

Tout cela est très bien expliqué dans le livre d'Anne Poiret, "L'ultime tabou: En particulier le chapitre 10 "La jurisprudence M. Jusqu'en , la loi définissait l'auteur de viol comme étant forcément un homme et la victime forcément une femme.

Ensuite ça s'est amélioré plus de référence au sexe mais l'esprit subsiste: Et ça se retrouve devant les tribunaux: Plus tard, les tribunaux ont refusé de la condamner pour viol, seulement pour "atteinte sexuelle", car il n'y a pas eu pénétration sauf par la victime, en fait!

On peut donc dire que la loi est incomplète et qu'elle ne prend pas en compte certains aspects du viol féminin ce qui découle de la croyance répandue à la spécificité masculine du viol. J'ai cité une auteure-réalisatrice qui a dû convaincre quelques milliers de lecteurs-téléspectateurs, sans compter les associations de victimes qui étaient déjà convaincues et d'autres qui ont eu connaissance du problème C'est aussi le boulot d'une encyclopédie que de mentionner les critiques faites aux lois.

C'est moi qui ai rédigé la phrase que tu cites. La phrase sur les femmes violeuses vient en illustration: Mentionner qu'une certaine conception d'un texte de loi interdit à des victimes de viol d'être reconnues comme telles, c'est du masculinisme?!!! Je continue donc à considérer la phrase comme tout à fait nécessaire. Merci de la laisser en bonne place quand je la remettrai. Tu es quoi, sur Wikipedia?

En fait là c'était de "stigmatiser" au sens de catégoriser les violeuses ce qui n'est pas pareil que de stigmatiser les femmes evidemment.

Merci d'avoir fait le nécéssaire. Pour les victimes c'est important de lire que maintenant même sur wikipedia l'opinion publique va être informer ainsi les recours seront mieux compris. Il y a a peine dix ans, il était impossible a un garçon même devenu adulte de porter plainte contre sa mére, sa nourrice etc.

Et cela reste difficile encore aujourd'hui. On pouvait juste allez chez les psys se reparer pendant 5 a 10 ans. Et même la majorité n'été pas écouter par leurs proches puisque ça n'existait pas. Ni dans la statistique policiere ou judicaire et donc pas de discour dans les médias ni des gens. D'ailleurs ma remarque n'est elle pas en soi une thématique sur la question du viol? Avec evidemment ce nouvel éclairage que la société s'autorise sur elle même.

Oui les femmes peuvent commettre des choses horribles et alors? Qui, au juste, n'envisageraient pas qu'elles soient des êtres humains?

Etre féministe ou féminine ou Femme n'est ce pas défendre aussi une idée de la Femme qui est juste c'est donc plus une recherche qu'une certitude apriori même quand on y découvre, trés trés a la marge, des abominations. Abommination, au sens moral du terme ou crime au sens légal du terme. Et si on en était rester "a de la morale" ou a du "ne pas voire" ou du "ne pas en parler" cela n'aurait eu alors plus rien avoir avec la comprehension de la Femme.

Les Femmes ont une sexualité, un systéme psychique et ça débordent parfois. En réalité il y a par ces écrits dans le texte "destigmatisations" des allants de soi, par exemple, la femme est doit etre toute amour et douceur. C'est un peu plus complexe que ça une femme,non?

Et a la marge de ce débat en plus de l'immence majorité de femme qui ne sont pas des violeuses d'enfants il y a aussi de nombreuses femmes qui luttent contre le viol et ses dégats même pour aider les hommes demolis par leurs méres, nourices ou leurs pére etc. Elles sont nombreuses dans nos associations a avoir lutter , etre venu en aide aux hommes face a d'autre femme. Voila voila c'est pas un forum j'en conviens mais put etre que ça pourrait participer d'une partie sur l'histoire comme je l'indiquais.

Parler de "viol" chez les animaux n'a aucun sens, puisque c'est spécifiquement chez l'être humain que s'est développé la capacité de libre choix, de relations d'égal à égal, et c'est dans le contexte que nous pouvons définir le viol comme un horreur.

John C Mullen 20 novembre à J'ai enlevé ce petit paragraphe pour l'instant. Je n'ai rien contre, mais on peut pas faire toute une section sur les sociétés traditionnelle en donnant un seul exemple Les Amérindiens Illinois punissaient sévèrement l' adultère féminin: Dans les titres français, elles sont victimes d'un enlèvement , en Anglais elles subissent un viol Rape comme celui de Polyxène?

Différence entre les deux situations ou manque de vocabulaire anglais? Signé -- louis-garden 7 décembre à Cette affirmation n'a aucun sens! C'est une statistique globale qui prend en compte les taux de viols dans tous les pays du monde pour en tirer une règle englobant toutes les femmes du monde, c'est absurde.

Il n'y a pas une Finlandaise sur cinq, par exemple, qui se fera violer au cours de sa vie. Attention à ce genre de raccourci. J'ai reverté la modif de lien de ce matin: Solveig 23 février à Cette étude parle bien du sujet. Il serait d'ailleurs intéressant d'y ajouté les autres éléments.

Bonsoir, les stats raciales sont malvenues, àmha. Mais tu es vivement encouragé à faire un article sur Patrice Huerre et son travail. Elle a quand même était entreprise dans le cadre de l'inserm. Sans compter qu'un article propre sur Partice Herre ou tout autre collaborateur ne me parait pas vraiment pertinent. Sinon des stats éthniques il y en a dans toute les pages sur des pays dans la partie "Démographie" quand il y a des chiffres , donc ce raisonnement me parait bien faux.

Inconnu au bataillon, ne s'agirait-il pas d'une invention pure et simple? Pas de résultats sur Google, hormis les trackers de cet article Le viol est interdit dans le dernier des 10 commandements" ou "Le viol en temps de guerre est un moyen d'humilier le vaincu ou de provoquer un adversaire lorsque le conflit est latent.

On peut citer l'enlèvement des Sabines ou la guerre de Troie pour venger Ménélas. L'adultère de la femme était puni mais l'homme pouvait légalement entretenir des concubines. Mica 26 avril à L'article commence par une définition en droit français, qu'il semble considérer comme pierre de touche. Cependant, après cette définition du viol, on passe directement à une histoire du viol, sans voir, justement, que la définition du viol dans l'antiquité n'a rien à voir avec celle-là.

En effet, ce qu'on appelle viol dans l'antiquité, c'est un crime contre les "propriétaires" des femmes, et pas un crime contre les femmes: Le tort qui leur est fait, ce n'est pas la violence, mais le "déshonneur". Or leur "déshonneur", c'est d'avoir trompé leur mari, ou d'avoir eu des rapports sexuels sans être mariées.

Si elles n'ont pas consenti, ça peut leur être compté à décharge, mais ce n'est certainement pas ça qui définit le crime Est-ce qu'il ne faudrait pas insister là-dessus? Par ailleurs, à la suite immédiate de la définition du viol qui est donnée, on trouve la phrase: Pourquoi ne pas dire plutôt: Ca me paraît mieux montrer que la définition du viol est elle-même un problème. Le viol et les agressions sexuelles font partie des moeurs. Ils occupent une place apart dans le droit penal.

Le viol reste une crime si on radie les articles de la loi sur le viol. Dans ce cas là le viol sera puni par le droit pénal général. Le législateur a marié deux conceptions opposées: La sexualité veut dire affection, passion, amour, plaisir à deux , le fou rire, etc. La sexualité ne devrait pas être sujet dans le droit.

C'est quelque chose naturelle et biologique et privée. Uniqument la violence doit être punie. Le législateur a semé de la confusion entre le privé et le public.

Un acte sexuel ne peut pas être un acte de violence. La victime d'une viol ne considère pas le viol comme un acte sexuel. Cela peut être un motif pour l'auteur d'un viol. Souvent les motifs sont tout autre: Les militares violent des femmes en masse pendant la guerre. Cela fait partie des butins.

Souvent c'est pour humilier l'époux, quand il est présent. Le viol fait tort à l'epoux légal, parce qu il risque d'avoir un enfant qui n'est pas le sien. Les lois actuelles sur des agresions sexuelles aspirent encore cette atmosphère que la femme est en fin de compte la propriété de son homme. En consequent une femme non-accompagnée peut être vu par quelques hommes comme un objet commun. C'est beaucoup pour quelqu'un qui ne parle pas le français couramment --Mammaanna Mammaanna 8 août à Or, sur Légifrance, l'article ne parle absolument pas de devoir conjugal.

Normal, puisqu'il a été aboli en Pourquoi ouvrir l'article par des définitions, certes académiques, mais aujourd'hui complètement dépassées? Le viol n'est pas toujours "imposé par violence" ou "obtenu par la contrainte" ex: Il ne concerne pas que les femmes. Le viol n'est pas synonyme de coït c'est ce que laissait entendre le lien de redirection. On peut violer avec un objet, ou par un rapport oral, etc. C'en est presque révoltant de voir autant de bêtises ou d'imprécisions en début d'article.

Ces définitions étaient peut-être valables il y a 50 ans mais elles paraissent complètement obsolètes aujourd'hui. J'ai donc enlevé les premières phrases de l'introduction, pour ouvrir l'article par la définition actuelle, et juridique, du terme au fond, la seule qui vaille Bonjour Sg, les informations supprimées par l'IP En attente, statistique pas encore disponible.

Leur nombre réel serait très supérieur puisqu'on estime, à partir d'enquêtes de victimation, que La majorité des personnes attaquées sont des femmes mais pas uniquement. Depuis mars la loi donne 20 ans à une victime de viol pour porter plainte 10 ans pour les viols commi avant le 10 mars En , quelque De nombreux viols sont déclarés comme " agression sexuelle ", ce qui explique aussi la faiblesse du nombre de viols déclarés.

Il ne faut pas confondre nombre de viols enregistrés et nombre de viols perpétués en France. On ne peut pas connaître avec exactitude le dernier: Un viol est déclaré toutes les.

Par ailleurs, il y aurait tentatives de viols par an. Les cas les plus fréquents se retrouvent dans la pédophilie ou le viol en prison.

Nombre de viols commis dans le monde. Victimes de violences conjugales en France. Etes-vous victime de sexomnie? Toutes les statistiques mondiales sur les crimes et délits. Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous!

C'est ce que coûte en dollars un meurtre à la société américaine, comprenant la perte de la victime, les coûts de justice, la prise en compte de la perte de productivité étude sur homicides- selon Wired.

Statistiques mondiales, satistiques européennes, statistiques écologiques et statistiques françaises: Le Planetoscope fait partie du portail consoGlobe. Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde. Viols en France Envoyer à un ami. J'affiche cette stat sur mon site! Le viol est tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol légifrance.

Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle. Depuis mars la loi permet une durée de 20 ans à la victime de viol pour porter plainte 10 ans pour ceux qui se sont passés avant le 10 mars Depuis le 1er janvier.




francaise sexe viol sexe

.








Le sexe de la parodie baignoire sexe


Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle. Depuis mars la loi permet une durée de 20 ans à la victime de viol pour porter plainte 10 ans pour ceux qui se sont passés avant le 10 mars Depuis le 1er janvier.

Combien de viols en France en ? Comment sont enregistrées les plaintes pour viol? Définition, un viol c'est quoi? Le viol est puni de 15 ans de réclusion criminelle.

Combien d'agressions sexuelles en France? En , 26 violences sexuelles ont été enregistrées en France. L'estimation des viols par an concerne les viols de femmes de plus de 18 ans. Cela représente un tiers des viols en France. Il n'y a donc pas 75 personnes violées chaque année, mais Ce chiffre de 75 femmes violées par an provient d'une enquête de victimation publiée dans le rapport de l'Observatoire National de la Déliquance http: Le chiffre de femmes majeures violées par an a été largement diffusé par diverses associations et collectifs féministes dans des campagnes de lutte contre le viol -- campagnes dans lesquelles il n'a pas été jugé utile de prendre en compte les deux tiers des viols??.

Ce chiffre s'est rapidemment transformé dans les média en viols par an. Et plus personne ne le remet en question maintenant.

Rares sont les journalistes qui se demandent d'où ils viennent. Enfin, c'est un autre problème Les introductions de la section France et de la section Monde concernant les viols sont incohérentes, ce qui fausse donc les comparaisons et frôle le malhonnête. Les chiffres de cet article m'ayant un peu surpris, j'ai fait le petit calcul suivant pour tester leur cohérence: J'ai compté 70 millions d'habitants en France nombre approximatif , dont 35 millions de femmes et 35 millions d'hommes.

L'article en arrive à la conclusion que lors de sa vie une femme a 1 chance sur 10 d'être violée. Ces chiffres sont incohérents avec ceux que je connais. Une société qui ne protège pas tous ses citoyens, c'est une société qui échoue.

C'est tout simplement honteux comme statistique! Vraiment tout ceci est bouleversant, je retourner donner mon avis sur adopteunmec Je suis d'accord, la généralisation aux Turcs et aux bosniaques est abusive.

Pour moi, il suffirait de dire que les mongols ont codifiés des techniques de viol dans des documents, ce qui montre sans doute que c'était pour eux une activité acceptable au niveau social. Le reste, c-à-d les détails précis et la mention des turcs et des bosniaques est à effacer.

TahitiB 17 déc à La technique de viol des mongols C'est même peut-être là que le viol trouve son origine à développer. J'ai finalement supprimé l'évocation parfaitement anecdotique, voire douteuse des viols mongols. Préférant développer sur les viols de guerre en général sources: J'ai complètement modifié et enrichi les statistiques françaises: J'ai aussi largement complété en citant d'autres sources du Ministère de la Justice et des asso de terrain luttant contre le viol , toutes facilement vérifiables sur internet.

Je ne comprends pas du tout pourquoi on renvoie à cet endroit lien au tout début de l'article à une commune française, Dol-de-Bretagne, par le lien dol. Falène 30 octobre à Elle n'étaille aucun argument du développement.

Si ce chiffre n'est pas commenté, il vaut mieux àmha l'effacer. Il peut prêter à certaines conclusion hâtives et emh Sinon, bien cet article. Je ne sais pas si c'est la place effectivement Peut-être à mettre ailleurs donc? J'ai soumis l'article à relecture aux "anciennes": En effet, le viol n'est pas une "relation sexuelle", mais une agression qui utilise le sexuel, l'intime, le génital.

Le terme "relation" sous-entend le consentement. Cette critique est valable pour tous les autres articles sur des sujets proches Agression sexuelle , Viol en réunion , etc Je trouve cette section particulièrement mal faites. Il faut faire attention aux généralités vagues. Ainsi quelles sont les "féministes" dont parle l'article? Des associations, des parlementaires, un exemple concret?

Déjà "souvent" est très vague, et on ne parle pas des causes: A cause de la législation innéficace, de l'application par les juges, de l'exécution par la police? Quelles sont les sources, des statistiques, des études menées Un crime est défini justement par le fait que l'accusé passe en Cours d'assise. Il faudrait par contre dire les peines encourues. J'ai refais l'intro, en virant toutes les digressions et les périphrases sans interêt. Je crois également qu'on ne parle pas de viol de sépulture ou de tombeau, mais bien de violation.

J'ai un léger doute donc je supprime pas en attendant des commentaires. Boeb'is 7 avril à Le terme anglais "rape", pour viol, est de même source que le mot français "rapine", pour vol robbery.

Comme le sexe de la femme est considéré comme une propriété, ce vol est devenu viol et comme le sexe de la femme est sacralisé et considéré comme un sanctuaire, ce vol. Faire un tour en Anthropologie pour le sexe de la femme comme propriété et sanctuaire et la femme comme "machine procréatrice" avant d'être un objet de luxure. Cette suite de trois images symboliques résume rapidement cette évolution sociale et culturelle des représentations de la femme.

Comme l'Homme est le seul animal à copuler en toute saison et boire sans soif, le viol serait alors spécifiquement humain en tant que rapport de forces par la génitalité. Lire Against our will". Takima 11 août à C'est quoi le rapport entre le viol et une statue cassée dans un parc??? Ericdec 10 juin à Ils sont parfois liés dans la typologie de l'inceste , comme on voit avec les signalements des services sociaux.

L'inceste "sordide" en contraste à l'inceste "romantique" peut être un viol par la contrainte de l'obéissance à une autorité. Takima 12 août à Cela fait tout juste trois fois que Julien efface la phrase qui explique que la définition du viol comme "pénétration" est discutée parce qu'elle ne concerne pas mères incestueuses et femmes pédophiles.

Comme ça ne m'amuse pas vraiment de la remettre chaque fois, j'aimerais bien qu'il ou elle m'explique en quoi il y a la moindre inexactitude là-dedans. Si ce n'est pas trop demander Antisthène 17 août à J'ai bien lu les trois mots que tu as bien voulu laisser, mais selon moi c'est un peu court pour traiter d'un problème complexe.

Il y a deux problèmes: Pour faire comprendre l'objection, il faut donc signaler que les femmes peuvent être violeuses aussi, d'où les deux cas que j'ai mentionnés ça ne vise pas "les femmes" mais les violeuses, pas pareil. Tu remets la phrase? Antisthène 19 août à Tout cela est très bien expliqué dans le livre d'Anne Poiret, "L'ultime tabou: En particulier le chapitre 10 "La jurisprudence M. Jusqu'en , la loi définissait l'auteur de viol comme étant forcément un homme et la victime forcément une femme.

Ensuite ça s'est amélioré plus de référence au sexe mais l'esprit subsiste: Et ça se retrouve devant les tribunaux: Plus tard, les tribunaux ont refusé de la condamner pour viol, seulement pour "atteinte sexuelle", car il n'y a pas eu pénétration sauf par la victime, en fait!

On peut donc dire que la loi est incomplète et qu'elle ne prend pas en compte certains aspects du viol féminin ce qui découle de la croyance répandue à la spécificité masculine du viol. J'ai cité une auteure-réalisatrice qui a dû convaincre quelques milliers de lecteurs-téléspectateurs, sans compter les associations de victimes qui étaient déjà convaincues et d'autres qui ont eu connaissance du problème C'est aussi le boulot d'une encyclopédie que de mentionner les critiques faites aux lois.

C'est moi qui ai rédigé la phrase que tu cites. La phrase sur les femmes violeuses vient en illustration: Mentionner qu'une certaine conception d'un texte de loi interdit à des victimes de viol d'être reconnues comme telles, c'est du masculinisme?!!! Je continue donc à considérer la phrase comme tout à fait nécessaire. Merci de la laisser en bonne place quand je la remettrai. Tu es quoi, sur Wikipedia? En fait là c'était de "stigmatiser" au sens de catégoriser les violeuses ce qui n'est pas pareil que de stigmatiser les femmes evidemment.

Merci d'avoir fait le nécéssaire. Pour les victimes c'est important de lire que maintenant même sur wikipedia l'opinion publique va être informer ainsi les recours seront mieux compris.

Il y a a peine dix ans, il était impossible a un garçon même devenu adulte de porter plainte contre sa mére, sa nourrice etc. Et cela reste difficile encore aujourd'hui. On pouvait juste allez chez les psys se reparer pendant 5 a 10 ans. Et même la majorité n'été pas écouter par leurs proches puisque ça n'existait pas. Ni dans la statistique policiere ou judicaire et donc pas de discour dans les médias ni des gens.

D'ailleurs ma remarque n'est elle pas en soi une thématique sur la question du viol? Avec evidemment ce nouvel éclairage que la société s'autorise sur elle même. Oui les femmes peuvent commettre des choses horribles et alors? Qui, au juste, n'envisageraient pas qu'elles soient des êtres humains?

Etre féministe ou féminine ou Femme n'est ce pas défendre aussi une idée de la Femme qui est juste c'est donc plus une recherche qu'une certitude apriori même quand on y découvre, trés trés a la marge, des abominations. Abommination, au sens moral du terme ou crime au sens légal du terme. Et si on en était rester "a de la morale" ou a du "ne pas voire" ou du "ne pas en parler" cela n'aurait eu alors plus rien avoir avec la comprehension de la Femme.

Les Femmes ont une sexualité, un systéme psychique et ça débordent parfois. En réalité il y a par ces écrits dans le texte "destigmatisations" des allants de soi, par exemple, la femme est doit etre toute amour et douceur. C'est un peu plus complexe que ça une femme,non? Et a la marge de ce débat en plus de l'immence majorité de femme qui ne sont pas des violeuses d'enfants il y a aussi de nombreuses femmes qui luttent contre le viol et ses dégats même pour aider les hommes demolis par leurs méres, nourices ou leurs pére etc.

Elles sont nombreuses dans nos associations a avoir lutter , etre venu en aide aux hommes face a d'autre femme. Voila voila c'est pas un forum j'en conviens mais put etre que ça pourrait participer d'une partie sur l'histoire comme je l'indiquais. Parler de "viol" chez les animaux n'a aucun sens, puisque c'est spécifiquement chez l'être humain que s'est développé la capacité de libre choix, de relations d'égal à égal, et c'est dans le contexte que nous pouvons définir le viol comme un horreur.

John C Mullen 20 novembre à J'ai enlevé ce petit paragraphe pour l'instant. Je n'ai rien contre, mais on peut pas faire toute une section sur les sociétés traditionnelle en donnant un seul exemple Les Amérindiens Illinois punissaient sévèrement l' adultère féminin: Dans les titres français, elles sont victimes d'un enlèvement , en Anglais elles subissent un viol Rape comme celui de Polyxène? Différence entre les deux situations ou manque de vocabulaire anglais?

Signé -- louis-garden 7 décembre à Cette affirmation n'a aucun sens! C'est une statistique globale qui prend en compte les taux de viols dans tous les pays du monde pour en tirer une règle englobant toutes les femmes du monde, c'est absurde.

Il n'y a pas une Finlandaise sur cinq, par exemple, qui se fera violer au cours de sa vie. Attention à ce genre de raccourci. J'ai reverté la modif de lien de ce matin:

Sexe Amateur Gratuit © 2018