Sexe petite ado histoire de sexe

sexe petite ado histoire de sexe

Les fesses deviennent rapidement rouge, Jessica rue mais Marcel continue. Jessica instinctivement écarte les jambes, un deuxième doigts la pénètre. Tu es brûlante ma chérie! Le bout se tend et devient dur. Jessica ferme les yeux, elle bascule sa tete en arrière, elle commence a geindre. Jessica ronronne comme une chatte. Les langues se nouent, le baiser et très long comme chez les amoureux,, les salives se mêlent.

Enfin les lèvres se séparent. Jessica pousse des gémissements a chaque fois que la langue paternelle la fouille. Jessica se tend et explose en hurlant de jouissance. Il écarte légèrement sa tete et lui dit. Elle tend la main et saisit le manche gorgé de sang. Il en profite pour faire pénétrer la pointe de sa langue râpeuse.

Jessica grogne comme un animal, elle agite sa croupe. Son père lui bouffe le cul atrocement, elle râle comme une chienne en chaleur. Alors salope tu voulais te faire ton père? La mere ravale sa salive. La langue experte monte et descend sur la hampe veineuse, Manon tète le gland avidement Rapidement la queue redevient opérationnelle. Elle positionne le gland gonflé contre la rosace , et ordonne a son mari de la défoncer; — Vas-y fais la jouir dun cul cette garce, fais la gueuler!!

Marcel commence un très lent va et vient ,a chaque enfoncement du pal sa fille râle de douleur; -Doucement papa doucement!! La vitesse augmente au fur a mesure que les plaintes disparaissent. Jessica fait gicler sa cyprine en hurlant de jouissance. Manon demande a sa fille. Une fois sous la douche je ne pouvais pas arrêter de penser à cette fille et je me masturbait en pensant à elle.

Quelques heures plus tard on retrouve ces filles au bar et on s'installe. Un petit haut moulant mettait bien en valeur ses jolis seins bronzés et une mini jupe ultra moulante dévoilait des fesses sublimes.

J'arrivais à me mettre en face d'elle au bar. On discutait et l'alcool favorisait bien la conversation. Tout à coup je laissait échapper quelque chose sous la table et alors que je me penchais dessous pour le ramasser, elle écarta ses jambes, elle n'avait pas de culotte et sa sublime chatte rasée se laissait dévoilait, j'étais en transe.

On décida de partir se promener sur la plage elle et moi, éveillant de multiples suspicions dans notre entourage. Une fois à l'écart de la foule on décide de s'allonger sur la plage. On s'embrasse subitement avec fougue et je sens l'excitation arriver en moi. Je caresse son corps en commençant par ses seins qui sont aussi fermes que je m'étais imaginé. Je passe ensuite ma mains sur ses fesses musclées et fermes.

Puis je décide de caresser son entre jambe. L'absence de dessous me facilite la tache. Son sexe doux et lisse me rend dingue. Je décide d'y gouter et lui lèche l'entre jambe, les lèvres et le clito. Elle commence à gémir et je lui insère mes doigts en continuant à lécher son sexe. Elle decide alors de me dévêtir et sort mon sexe de mon boxer. Elle le saisit ce qui finit de lui fournir sa taille maximale. Elle gobe ensuite mon engin et caresse toutes les parties de mon gland avec sa langue, elle avale mon sexe et le masturbe goulument.

On s'adonne ensuite à un 69 épique. Sa langue sur mon sexe couplé à la vision parfaite de ses fesses sur mon visage et de son clitoris au bout de ma langue me rendent dingue. Je lui demande de se mettre sur moi et mon sexe pénetre doucement son intimité. On entame alors de nombreux vas et viens. Je remplis non sans peine son entre jambe ce qui la rend ivre de bonheur. Elle crie et ses lèvres se contractent autour de mon sexe. Je décide ensuite de la prendre en levrette.

.

Sexe granny momie sexe




sexe petite ado histoire de sexe

.



Le sexe shakira le sexe xnnx


Elle me demande de lui montrer les jouets et pose des questions concernant certains. Je lui pénètre la chatte sans mal et commence à la limer tout pendant que je lui masse sa rondelle serrée. Elle ne dit rien. Je mets les vibrations en marche. Elle gémit, se tortille. Je la laisse se reprendre. Je prends un autre gode que je lui enfile dans le minou et je présente mon gland violet devant son petit trou. Je pousse un coup sec.

Je sors et regarde mon foutre couler de ce petit cul bandant. Il est 15 h et je suis exténué. Quel hypocrite je suis! Pas plus divin que ce que je venais de vivre avec Cathy! Mais bon je suis un homme. A 20h30, virginie arrive. Virginie est une grande brune pulpeuse, jolie à regarder. Mon excitation est à son comble devant ses jeunes culs. Elle quitte le salon me lançant seul avec Virginie. Je bande et je fais en sorte que Virginie le voie. Sans un mot, je prends sa main pour la mettre sur ma queue au travers de mon pantalon.

Elle ne dit rien et me malaxe la queue en me regardant droit dans les yeux. Elle me regarde toujours dans les yeux pendant que je la doigte. Je me décide à lui demander: Je mouillais je le sentais, ma chatte étant chaude comme lorsque je regardais sur ma télé des cassettes porno. André but une gorgée de pastis puis me redemanda.

Dans cette position mon short en toile était très ample sur mon ventre et sur mon bassin. Nouveau soupir chargé de pastis. Je sentais son souffle chaud sur ma cuisse. Devais-je faire semblant de me réveiller et de le surprendre dans ses tentatives de caresses ou continuer à faire semblant de dormir? Son index arriva contre mon pubis. Il frôla mes poils presque rasés que je conservais façon ticket de métro, puis redescendit vers ma petite fente et buta contre mon clitoris.

Alors je pris le risque de changer délicatement ma position en soupirant comme on le fait lorsque dans le sommeil on se retourne. Je le devinais certainement à genoux aux pieds du canapé. Silence, il attendit que je sois certainement repartie dans un sommeil profond.

Je me surpris de cette initiative quand je sentis à nouveau la main se faufiler lentement et gestes brusques dans mon short à présent plus écarté encore. Dis-je avec un air étonné en me retournant vers lui en simulant de serrer mes cuisses emprisonnant son doigt dans ma chatte et sa main contre le bas de mes fesses. De mon côté je ne vois que sa bite pendante, pas tout à fait au repos car il vient de terminer une bonne baise, ses couilles velues, son pubis couvert de poils noirs, je ne parviens pas à quitter son sexe des yeux.

Je reste là, plantée devant lui, interdite, bras ballants, je ne pense même pas à cacher les atouts de ma féminité. Il fixe ma toison, son regard insiste sur mon entrejambes. Il ne saurait voir ma fente, elle est masquée par des poils noirs et drus. Il fixe mon bas ventre, sa queue se redresse, gonfle, se raidit, le gland devient rouge, se pointe vers moi. Je me frotte à lui, bouge lentement mon bassin comme quand je baise.

Je me serre contre lui, écarte un peu les jambes, lui offre mon sexe. Sa bite est coincée entre nous, dressée vers le haut, encore enduite de foutre et de cyprine car elle vient de sortir du vagin de sa femme. Elle augmente de volume, durcit, je la sens vivre contre mon ventre, glisser sur ma peau comme si elle était en moi. Je me cambre un peu, me met sur la pointe des pieds, plaque mon bas ventre contre ses couilles, elles caressent ma chatte humide Plus je me frotte à lui, plus il serre mon ventre contre lui.

Ses doigts triturent ma chair, la meurtrit, ils me font mal. Ses mains continuent leur ascension, arrivent sur mes épaules. Je laisse glisser mes bras le long de son corps, hasarde une main sous ses couilles, la passe sur sa queue, prends le gland encore un peu collant, recule tout en le tenant. Je le lâche doucement, à regrets, continue de reculer. Mais non, il me regarde, ne bouge pas, a un air désolé.

Vers 10 h du matin, je descends, le vois à son comptoir. Pas de réponse, il boit son café, me dévisage, je rougis. Il retourne à son comptoir. Je remonte dans ma chambre, repense à cette nuit. Elle est de bonne taille, au moins comme celle de Marc, je comprends ma mère! Je porte le nom de son mari, mais ça ne prouve rien.

sexe petite ado histoire de sexe

Sexe Amateur Gratuit © 2018